DSC04786

Franco Mannato has left us forever. 

We commemorate his 

29 years of work in the Fistc.

 

La Fédération Belge de Mushing vous accompagne dans ces moments douloureux et souhaite, par le témoignage qui suit, vous assurer de son éternelle reconnaissance pour un homme qui a tout donné pour sa passion des chiens de traîneau.

 

« …Le mushing reprend des traditions ancestrales qui ont permis aux Inuits de survivre dans les grands déserts arctiques et représente pour l'homme du 21ème siècle une démarche particulière pour le rapprochement avec la nature.

 

En effet, ce sport conjugue deux aspects essentiels : le goût de l'effort d'une part et d'autre part le rapprochement avec la nature, avec ses aspects les plus "sauvages"  tels que la montagne, la neige et les chiens de traîneaux.

C'est aussi une école, école de volonté, de patience et d'amour des chiens et de la nature avec tous les enseignements qu'il est possible d'en tirer. 

A l'aube du 3ème millénaire, il est réconfortant de voir que ces valeurs se portent bien et qu'il est des domaines où la technologie ne prime pas.  

 

Notre objectif pour tous, participants et spectateurs, est certes de faire revivre des rêves d'enfance, de donner corps à ce besoin de rapprochement avec la nature mais, enfin et surtout, notre but est de promouvoir un sport, un sport pour tous mais également un sport de haut niveau, un véritable sport qui mérite d'être admis en tant que tel par les plus hautes instances sportives, un sport où l'effort est bien réel, et surtout avec des animaux qui ne savent pas tricher.

 

C'est un sport et c'est beau. Alors bien qu'il vienne du fond des âges, je souhaite que ce millénaire lui confère ses lettres de noblesse… »

 

Extraits d’un historique écrit par Franco

 

 

Ces principes fondamentaux ont toujours guidé et nourri la FBMF.

Elle perpétuera ainsi ce message porté à bout de bras par un homme passionné qui a ciselé, à tout jamais, les lettres de noblesse de notre sport.

 

Merci, Monsieur Franco Mannato.

                                                                            


Françoise REMY,

Secrétaire de la F.B.M.F.

15 juin 2019